Les critères de choix d’un bâti-support pour WC suspendu

mai 23, 2019 0 Par admin

WC suspendu

Le WC suspendu remplace petit à petit le WC à poser et apparaît comme de plus en plus tendance dans les toilettes et salles de bain. Sa praticité et son design permettent d’allier besoins et esthétique dans sa salle de bain. Il se compose d’une cuvette et d’un abattant avec un système anti-bruit. Il présente de nombreux avantages, notamment sa nouvelle technologie d’émaillage qui permet un nettoyage facile et la protection contre l’hygiène. Le nettoyage est également facilité par son installation suspendue.

Qu’est ce qu’un bâti-support ?

Un bâti-support est une structure métallique qui sert d’armature dans l’installation de WC (bidet, urinoir et lavabo aussi). Le système permet de supporter la cuvette, la chasse d’eau, la tuyauterie, la plaque de commande. Il permet aussi de cacher les canalisations d’eau, le réservoir de chasse et de supporter l’habillage des WC suspendus. Ceci permettra au WC suspendu d’être plus esthétique et plus discret qu’un WC à poser.

Un bâti-support se constitue généralement de :

  • Raccordement
  • Mécanismes de chasse d’eau
  • Réservoir d’eau
  • Tube de liaison réservoir-cuvette
  • Pipe d’évacuation d’eau
  • Pieds réglables pour ajuster la hauteur du bâti

Les différents types de bâti-supports :

Il existe 3 types de bâti-supports :

Bâti-support pour WC suspendu autoportant
Bâti-support pour WC suspendu autoportant
  • A fixation au sol ou dit autoportant, lorsque le sol est en béton ce qui permet de stabiliser le bâti. Il en existe deux types : à 2 pieds et 4 pieds.
Bâti-support pour WC suspendu a fixation murale
Bâti-support pour WC suspendu a fixation murale
  • A fixation murale, directement fixé au mur qui est en l’occurrence maçonné ou en briques
  • Universel, et donc à fixation murale et au sol, privilégié lors de nouvelles constructions ou rénovations

Comment faire son choix de bâti-support ?

  • La nature du sol ou du mur, et de manière plus générale le type de montage et la configuration de la pièce ou sera fixé le bâti. En effet, il peut être installé devant ou derrière un mur porteur, entre cloisons légères ou encore à fixer au sol face à un mur léger.

Ceci peut déjà vous permettre de vous diriger vers un type de bâti selon la nature de votre mur ou sol. Tous les bâtis ne permettent pas toutes ces installations.

  • Aussi, il vaut mieux choisir un modèle autoportant et NF plutôt qu’universel lorsque le bâti-support doit être fixé au sol. Il est ainsi conçu pour résister a une charge de 400 kg.
  • Un réservoir NF englobe des produits certifiés tels qu’un robinet flotteur NF qui réduira le son de la chasse avec une classe acoustique contrôlée (ce niveau sonore sera aussi contrôlé par la fixation du réservoir sur le châssis et la fixation du châssis sur le mur) et une plaque de commande NF.
  • Il est meilleur de privilégier le polyéthylène à l’ABS, celui-ci permet au réservoir du WC d’être bien protégé et de supporter les chocs. La capacité minimum du réservoir est de 6 litres (minimum d’après la norme NF).
  • Les technologies et les fonctions d’un bâti-support sont différentes d’un bâti-support à un autre et d’un fabricant à l’autre (aspiration d’odeur, adaptation PMR, raccordement de WC lavant avec arrivée électrique…).
  • Les différences de prix : celles-ci ont une grande importance dans la simplicité de pose. D’ailleurs, mieux vaut mettre un prix élevé pour un bâti-support de qualité, quitte à choisir un WC suspendu moins cher.
  • La taille et dimensions du bâti-support varient, dépendant de l’application envisageable. Ils sont déclinés sous différentes dimensions :
    -une largeur de 50 cm et une hauteur de 112 cm avec une hauteur de 82 cm sur certains modèles ;
    -une profondeur de moins de 20 cm. La hauteur du WC est réglable : 30 cm pour les enfants, 40 cm pour un usage normal, et 50 cm pour les personnes à mobilité réduite.
  • L’habillage du bâti-support peut aussi être un élément important. Selon la configuration de votre pièce et son architecture, vous pouvez l’encastrer ou le recouvrir d’un coffrage.

Toutes les plaques de commandes ne sont pas compatibles avec tous les bâti-supports.